31 Juillet 2014

Contribution française à l'instrumentation technologique aérothermique de l'EDM

Le Centre Spatial Allemand (DLR) a développé un ensemble de capteurs aérothermiques combinés (COMARS+) pour la mission EDM 2016 de l'ESA. COMARS + est constitué de trois capteurs COMARS, un radiomètre large bande et un boîtier électronique pour le traitement analogique du signal. Les capteurs COMARS mesurent simultanément la pression, le débit du flux de chaleur convective et le flux de chaleur. D'autres capteurs de température sont utilisés pour le suivi de l'état du capteur. Ce travail est réalisé en coopération avec le CNES, qui est responsable du développement du radiomètre à bande étroite ICOTOM. Il mesurera le flux de radiations infrarouge retombant sur le bouclier thermique arrière de la capsule au cours de sa descente sur la planète rouge. La phase de qualification de COMARS+ est presque terminée et le matériel de vol sera livré au constructeur TAS en septembre 2014.

ICOTOMPourquoi ICOTOM ?

Les données collectées par ICOTOM donnent la température du plasma de CO2 autour de la capsule permettant aux ingénieurs de dimensionner correctement le bouclier thermique pour les futurs vaisseaux atterrissant sur Mars.

Le capteur ICOTOM sera fait de trois fibres avec des capteurs optiques dans l'infrarouge, chaque capteur étant conçu pour recevoir le signal dans deux bandes de fréquences en trois positions du bouclier arrière.

Caractéristiques d'ICOTOM

Bandes spectralesbandes d'émission du CO2 dans l'infrarouge (2,7 µm, 4,3 µm)
Poids7 g
Taille12 x 50 mm
Puissance consommée0 W
Nombre de capteurs6
Poids total50 g (avec les câbles)