3 Avril 2019

Mission

La déclaration de programme de l’ESA définit les objectifs technologiques et scientifiques du programme ExoMars.
bpc_exomars-timeline_fr2.png

Objectifs technologiques

Quatre objectifs technologiques ont été définis :

  • Faire atterrir à la surface de Mars des instruments scientifiques transportés par un véhicule ;
  • Assurer à la surface de Mars le déplacement de ce véhicule sur plusieurs kilomètres ;
  • Prélever des échantillons en profondeur, susceptibles de contenir de la matière organique préservée ;
  • Conditionner ces échantillons pour les présenter à différents instruments d’analyse.

Objectifs Scientifiques

Les objectifs scientifiques ont évolué avec les modifications de configuration du programme ExoMars :

  • Détecter la présence de gaz et mesurer la concentration des composés volatils présents à l’état de traces dans l’atmosphère ;
  • Rechercher dans les échantillons prélevés en profondeur des traces d’une forme de vie martienne présente ou passée ;
  • Caractériser la structure du proche sous-sol de Mars.

Description du programme

La première mission du Programme ExoMars (ESA-Roscosmos) ExoMars 2016, comprend un orbiteur Trace Gas Orbiter (TGO) et un Module Démonstrateur d'Entrée, Descente et Atterrissage (EDM).

L'orbiteur de l'ESA recherche dans l’atmosphère martienne, avec une sensibilité inégalée, les composés qui y sont présents en proportion infinitésimale. Certains composés pourraient avoir une signification exobiologique, tels que le méthane et les produits de sa dégradation. Les instruments à bord de l'orbiteur effectueront différentes tâches jusqu’en 2022 :

  • des mesures très sensibles des gaz présents à l’état de traces à partir desquelles sera établie une carte à haute résolution de la distribution géographique et des variations temporelles de chacun de ces composés ;
  • la mesure et l'imagerie basse résolution de la répartition des aérosols dans l’atmosphère ;
  • l'étude des variations de la température dans l’atmosphère ;
  • l'imagerie haute-résolution des concentrations en composés gazeux pour fournir le contexte géologique, s'il existe, des sources qui ont été identifiées.

La charge utile comprend des instruments européens et russes.

La seconde mission, ExoMars 2020 dont l'arrivée sur Mars est prévue en 2021, doit déposer à la surface une plateforme russe Kazachok et le véhicule européen Rosalind Franklin.

Le véhicule Rosalind Franklin a pour objectifs :

  • La recherche de signes de vie passée ou contemporaine sur Mars ;
  • La caractérisation de l'environnement géochimique jusqu’à 2 mètres de profondeur.

Le véhicule emportera à son bord un ensemble complet d'instruments d’analyse, la charge utile Pasteur, dédiée à la recherche en exobiologie et en géochimie. Il parcourra plusieurs kilomètres, et collectera des échantillons de sol pour les analyser.

La plateforme Kazachok, équipée d’instruments scientifiques, recueillera et transmettra des données environnementales lorsque le véhicule l’aura quittée.

Publié dans :